Joseph Vernet
Collège
Avignon
 

Qu’est ce qu’une ULIS

jeudi 2 février 2012, par DESTREZ Nathalie

Les Unités Localisées pour l’Inclusion Scolaire (ULIS) constituent une des modalités de mise en œuvre de l’accessibilité pédagogique pour les élèves handicapés. Elles proposent, en milieu scolaire ordinaire, des possibilités d’apprentissages souples et diversifiées.

Les Unités Localisées pour l’Inclusion Scolaire (ULIS) constituent une des modalités de mise en œuvre de l’accessibilité pédagogique pour les élèves handicapés. Elles proposent, en milieu scolaire ordinaire, des possibilités d’apprentissages souples et diversifiées.

Les ULIS ont remplacé les UPI à la rentrée 2010 (circulaire n° 2010-088 du 18 juin 2010).

1. Objectifs

L’ULIS a trois objectifs :

1. permettre la consolidation de l’autonomie personnelle et sociale du jeune ;
2. développer les apprentissages sociaux, scolaires, l’acceptation des règles de vie de la communication scolaire et l’amélioration des capacités de communication ;
3. concrétiser à terme un projet d’insertion professionnelle concerté.

L’ULIS possède trois caractéristiques :

1 .dispositif collectif proposant une organisation pédagogique adaptée et permettant la mise en œuvre de chaque Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) ;
2. dispositif faisant partie intégrante de l’établissement, sous la responsabilité du chef d’établissement, ses élèves étant inscrits dans la division de l’établissement correspondant à leur PPS ;
3. dispositif pouvant être organisé sous la forme d’un réseau de lieux de formations : EGPA, LP, établissements médico-sociaux, CFA, pour faciliter la mise en œuvre du projet professionnel (choix plus étendu de formations professionnelles).

2. Les élèves

L’ULIS accueille en petits effectifs des adolescents en situation de handicap, généralement de 11 à 16 ans en collège, au-delà en lycée. Il est souhaitable que le nombre d’élèves d’une unité ne dépasse pas 10.

Il existe six intitulés d’ULIS :

TFC : troubles des fonctions cognitives ou mentales (dont les troubles spécifiques du langage écrit et de la parole) ;
TED : troubles envahissants du développement (dont l’autisme) ;
TFM : troubles des fonctions motrices (dont les troubles dyspraxiques) ;
TFA : troubles de la fonction auditive ;
TFV : troubles de la fonction visuelle ;
TMA : troubles multiples associés (pluri-handicap ou maladie invalidante).

Une attention particulière sera apportée à ce que les élèves de l’ULIS bénéficient, lors de la passation des contrôles, des évaluations et des examens, des aides et aménagements adaptés à leur situation.

Trois situations :

a) L’ULIS en collège

Les élèves sont détenteurs d’un livret personnalisé de compétences (LPC) en référence au Socle Commun de Connaissances et de Compétences (SCCC) ;
ils ont la possibilité de passer les épreuves du diplôme national du brevet ainsi que celles du certificat de formation générale ;
ils entrent, de manière ajustée, dans le dispositif du parcours de découverte des métiers et des formations.

b) L’ULIS en lycée général et technologique

Les élèves sont accompagnés pour préparer leur entrée dans l’enseignement supérieur ;
au moment venu, ils seront mis en contact avec le référent « handicap » de l’enseignement supérieur.

c) l’ULIS en lycée professionnel

Les élèves ont accès aux formations professionnelles de leur lycée ou des lycées et des établissements du réseau ;
les chefs de travaux organisent le lien avec les Cap-emploi, les CFA, et d’autres établissements proposant des plateaux techniques, en vue de la mise en œuvre de stages et de la projection d’insertion professionnelle ;
Le LPC continuera d’être renseigné. Une attestation de compétences sera délivrée à chaque élève à sa sortie de l’ULIS.

Les élèves en situation de handicap ou de maladies invalidantes dont les difficultés ne peuvent être entièrement assurées dans le cadre d’une classe ordinaire peuvent faire l’objet d’une scolarisation en ULIS. Ils doivent recevoir un enseignement adapté qui met en œuvre les objectifs prévus par le projet personnalisé de scolarisation, incluant, autant qu’il est possible, des plages de scolarisation dans les classes de référence de l’adolescent.

La CDAPH (Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées) notifie à chaque famille la décision d’orientation en ULIS ainsi que la désignation de l’établissement dans lequel leur enfant sera scolarisé. Le chef d’établissement procède alors à l’inscription.

L’entrée de l’élève en ULIS suppose l’élaboration d’un Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS), intégrant un projet personnalisé d’orientation (PPO) et assurant la cohérence des différents dispositifs d’accompagnement à partir d’une évaluation globale des besoins de l’élève (accompagnement thérapeutique, rééducatif, ...).

3. Le dispositif

L’ULIS est un dispositif au service de la construction du parcours de l’élève handicapé.

L’ULIS doit se doter d’un projet. Ce projet est une partie intégrante du (ou des) projet(s) d’établissement. Ce projet permet d’articuler entre eux tous les PPS des élèves concernés. Le projet de l’ULIS concerne et implique tous les personnels du ou des établissement(s).

 
Collège Joseph Vernet – 34, rue Joseph Vernet - 84000 Avignon – Responsable de publication : MME Catherine MARRET
Dernière mise à jour : lundi 25 mai 2020 – Tous droits réservés © 2008-2020, Académie d'Aix-Marseille